L’Ukrainien Oleksandr Usyk remettait en jeu ses ceintures mondiales WBA, IBF et WBO des poids lourds contre l’espoir britannique Daniel Dubois ce samedi. Il s’est imposé par KO.

Le boxeur ukrainien Oleksandr Usyk a conservé ses ceintures mondiales WBA, IBF et WBO des poids lourds en dominant l’espoir britannique Daniel Dubois par KO malgré quelques frayeurs, dans la nuit de samedi à dimanche Wroclaw en Pologne.

Logique respectée

Le champion du monde de 36 ans a fait respecter son rang avec une 21e victoire en carrière (zéro défaite) enregistrée contre Dubois, 25 ans, son challenger officiel après l’échec des négociations pour organiser un combat face au champion WBC Tyson Fury.

Au Stadion Tarczynski de Wroclaw (ouest de la Pologne), acquis à sa cause, Usyk a eu une alerte dans le cinquième round, le souffle coupé après avoir été touché dans le bas du ventre. Mais il a repris ses esprits et mis son adversaire à terre d’un direct du droit au huitième round.

L’Ukrainien avait conquis les ceintures IBF, WBA et WBO en septembre 2021, en battant le tenant Anthony Joshua aux points à l’unanimité. Il avait conservé ses titres lors d’une revanche organisée en août 2022 en Arabie saoudite, et n’avait plus combattu sur un ring depuis sa victoire contre le Britannique obtenue sur décision partagée des juges.

Très attendu, un duel entre Usyk et le champion WBC Tyson Fury devait se tenir en mars mais le combat ne s’est jamais concrétisé. La WBA avait alors ordonné un combat obligatoire contre Daniel Dubois (19 victoires, une défaite) en attendant peut-être un duel contre Fury en fin d’année.

Source de l’article